SuperMam à coeur ouvert

Les lits musicaux

Les lits musicaux c’est comme les chaises musicales sauf qu’il n’y a ni chaises ni musique. (ou peut être que la seule musique qu’il y ait, c’est celle de mes orteils qui se fracassent contre l’angle des meubles en pleine nuit ou celle de mes voûtes plantaires qui se saignent sur les jouets qui trainent). Mais le principe est le même, changer de place jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Chez nous les chaises musicales se font surtout avec les lits! Je vous explique…

Reprenons les choses dans l’ordre. Vie a, à l’heure où j’écris cet article, pas loin de 2 ans et demi. pour la petite histoire, elle a été un bébé parfait qui a rapidement fait ses nuits et qui , en plus, ô miracle, dormait beaucoup!

Et puis en janvier 2018, on ne sait pas trop pourquoi, elle a commencé à pleurer la nuit, me réclamer et ne vouloir se rendormir qu’à mes côtés. Alors il a fallu jongler…

Au début je refusais de dormir à côté d’elle. Je la berçais, la câlinais, lui chantais des petites chansons en pleine nuit et je la reposais dans sont lit… Sauf qu’à peine je passais la porte, elle se remettait à pleurer… Alors prise d’épuisement, je l’ai couchée à côté de moi sur le canapé et nous avons fini la nuit comme ça.

Et ça a été le début de la fin. Depuis janvier, je n’ai presque pas passé une seule nuit entière dans mon lit! Non ! Finie la douilletterie de MON lit! Bonjour le canapé!

Et c’est là que le jeu des lits musicaux a commencé. J’ai d’abord fini sur le canapé avec Vie.

Parfois, n’en pouvant plus de dormir extrêmement mal sur le canapé (qui n’est pas vraiment un lit, hein), j’ai viré SuperZhom du lit, qui finissait sur le canapé (chacun son tour d’avoir le « lit » pourri) et je me suis mise dans le lit, toujours avec Vie collée contre moi!

D’autres fois, histoire de simplifier les choses, j’ai mis un matelas à côté du lit de Vie et j’ai fini là. Parfois seule car Vie acceptait de rester dans son lit, à condition que ses mains puissent me toucher et me sentir çà travers les barreaux. Parfois avec elle car elle voulait absolument se coller à moi.

Et puis il y a eu cette nuit (celle d’Halloween) où mon Zo s’est blessé au centre aéré et où je n’ai pu me résoudre à le laisser dormir seul alors nous avons continué notre jeu des lits musicaux. Alors Zo a dormi à côté de moi, dans ma chambre, SuperZhom a fini dans le lit de Zo et miraculeusement Vie a dormi dans son lit.

En fait pour être honnête, ça fait une semaine que Vie dort dans son lit, auquel nous avons retiré un côté de barreaux ou qu’elle dort par terre sur le matelas que je laisse toujours au cas où. Ça fait donc une semaine qu’elle ne me réclame (presque) plus et qu’elle fait ses nuits dans sa chambre, pas dans le canapé, pas dans mon lit et sans moi, seule…

Bref, vous voyez, c’est pas simple les nuits chez nous! Un vrai « qui va à la chasse, perd sa place » mais sincèrement, je ne peux pas envisager de laisser ma Vie pleurer toute la nuit et ne pas répondre à son appel affectif. Elle a besoin de moi, je ne peux pas ne pas répondre à ses attentes, quitte à sacrifier le confort de mes nuits et l’harmonie de ma chambre conjugale (bah oui, SuperZhom est gentil mais il préfère quand même dormir avec sa femme qu’avec du vide).

Et puis, je me dis que ça finira par passer. La preuve, depuis presque une semaine, elle ne me réclame plus et dort jusqu’à des 8h30 (nouvelle heure!!!!). Alors moi je revis un peu, sincèrement. Mes nuits sont pleines, pas découpées, et je ne finis plus sur un matelas pourri ou un canapé tout aussi pourri!

En toute honnêteté, j’aime dormir collée contre mes enfants parce que que même si je dors très mal, j’aime les sentir contre moi, écouter leur souffle, sentir leurs toutes petites mains se fourrer dans me cheveux ou sentir les dos se coller au mien.

Mais pour être tout aussi honnête, je commence à trouver difficile ne pas faire des nuits complètes, ne pas sentir mon Zhom à côté de moi et que chacun ne fasse pas sa nuit dans son propre lit.

Parce que le jeu des lits musicaux, c’est amusant un moment, mais il ne faudrait pas que ça dure 20 ans non plus!

 

SuperMam, pour qui le sommeil est sacré (et si c’est dans son lit, c’est encore mieux!)

 

 

5 réflexions au sujet de “Les lits musicaux”

  1. Bravo Vie, peut-être que le lit à barreaux la faisait sentir prisonniere et isolée. Vive les nuits entières et dans son lit douillet !!! 👍🏻👍🏻

    J'aime

  2. Tu me fais peur 😨 😂😉. Elle est dans son lit depuis quelques jours, j’espère qu’elle continuera! Et puis dans sa chambre pas de place pour un matelas au sol 😂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s