C'est vous qui décidez, le SuperJeu

Les petits champignons

Alors qu’on se rassure tout de suite, les champignons dont je vais vous parler ce soir ne sont pas du genre mycose infectieuse sous les ongles. Non, moi je vais vous parler de ceux qu’on trouve dans les bois…. Et surtout de ceux que j’aime cueillir, enfin pas tout le temps, mais quand même… Bref, je fais des introductions de merde, je comble les trous et j’écris tout ce qui me passe par la tête…

Je vous vois venir. Elle est folle, elle veut nous parler des champignons alors qu’on est en plein hiver. Qu’à part de la neige dans les forêts en ce moment, on ne trouve pas grand chose…. Bla bla…

Alors, oui, on n’est pas dans la meilleure saison pour les champignons.

En fait, je vais juste tenter de rattraper mon retard pour le jeu du mercredi sur facebook qui date de 1 novembre 2018… (ne paniquez pas les nouveaux, je vous explique tout ça après).

Le principe du jeu : le mercredi (ou un autre jour d’ailleurs) (mais à la base c’était le mercredi), je lance un post sur facebook dans lequel je vous donne un thème (plus ou moins de saison) (plus ou moins inspiré) et vous devez me donner des mots (qui ont plus ou moins un lien avec le thème) ( ce que je préfère, quand les mots n’ont strictement aucun lien avec le thème) (j’en chie bien pour les placer). Je tire au sort 10 mots (quand il y a de quoi faire un tirage au sort) (sinon je prends les mots donnés)  et je tente d’écrire un article avec le thème donné et vos mots choisis…

Souvent, c’est loufoque… Carrément loufoque… Il n’y a qu’un seul mot que je n’ai pas placé depuis plus de 6 mois que je fais ce jeu…. Sinon, je relève le défi à chaque fois…

(je vous mets les liens des articles précédents avec cet exercice que j’affectionne particulièrement en bas de l’article!)

Reprenons donc nos moutons… Thème donné : la cueillette des champignons (on était en plein automne, j’étais « de saison » à ce moment-là)

Vos mots donnés : shampoing, châtaignes grillées, amanite tue-mouche, chiotte, maillot de bain, aiguilles à tricoter et récollet.

Si j’avais choisi ce thème c’est parce qu’on était en plein dans la saison au moment où je voulais écrire l’article. Et puis parce que chez moi, dans ma famille, la cueillette des champignons c’est quelque chose de traditionnel et d’ancré.

Pas un automne où  on ne chaussait pas les bottes et notre MAILLOT DE BAIN pour aller arpenter les bois. Ah non, pardon, le maillot de bain c’est pas à cette saison-là!  Mais du coup, c’était tellement ancré que chaque sortie se finissait toujours autour de la table de la cuisine, à trier et nettoyer le fruit de notre cueillette, en mangeant des CHÂTAIGNES GRILLÉES et en rigolant sur les gamelles que je me prenais presque à chaque fois.

Sinon, il y a quelques années, on m’appelait l’aimant à champignons. Il suffisait que je commence à râler et que je décide de m’assoir pour tomber en plein milieu d’une immense plaque de champignons. Alors du coup, tout le monde guettait mes pauses  râleries  pour venir ramasser tout ce qui m’entourait.

Une fois sur 2, je posais mon uc en plein milieu des AIGUILLES A TRICOTER. Enfin pas vraiment à tricoter, mais petite, je me souviens que je faisais semblant de tricoter avec les aiguilles de pins quand j’en avais marre de ramasser des champignons.

Bon, il m’est aussi arrivé de m’assoir au milieu d’AMANITES TUE-MOUCHE et dans ce cas-là on me demandait de continuer à râler et d’aller m’assoir plus loin!  Mais bordel de CHIOTTE, je ne râle pas sur commande, moi!

Bref, ramasser les champignons est un de mes plus beau souvenir d’enfance. Ça et les SHAMPOING au vinaigre que me faisait ma mère. Mais c’est autre histoire. (oui, mais j’ai placé SHAMPOING! 2 fois même!).

Finalement, même si je passais beaucoup de temps à râler, presque tout le temps en fait, bon OK, TOUT le temps, j’en garde de merveilleux souvenirs. Des souvenirs que même un moine RÉCOLLET n’aurait su retranscrire dans ses livres d’autrefois…

Et Au-delà de la simple cueillette des champignons, ce que j’aimais et que j’apprécie toujours autant malgré la rareté de nos sorties , c’était justement d’être en famille. Voir mes parents avec le sourie, nous transmettre un petit peu d’eux. Et les voir faire la même chose avec mon fils aujourd’hui, et avec ma blondinette dans quelques temps, ça n’a pas de prix…. C’est et ça restera parmi mes meilleurs souvenirs d’enfance.

 

SuperMam, pas spécialement fan des champignons dans son assiette malgré tout.

Articles « c’est vous qui décidez » : Champions du monde, enfin les vacances d’été, canicule de m*, maman je m’ennuiiie et la plage

4 réflexions au sujet de “Les petits champignons”

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s