SuperMam n'écrit pas que des bêtises

Pas si seule….

Vous l’aviez adoré! Vous l’aviez tellement plébiscitée que j’ai eu envie d’écrire la suite de ma nouvelle…

Cette nouvelle avait été écrite pour un concours. La suite a été également écrite pour un concours.

Bien sûr, aucun des 2 concours ne m’a été favorable… Tant pis, ce n’est pas grave. Je n’ai jamais été déçue de perdre. Au contraire, j’ai été fière de tenter l’expérience à chaque fois….

Avant de lire la suite, je vous conseille vivement de relire la première partie… Histoire de vous remettre dans le bain !

C’est par >>>>>ICI<<<<< que ça se passe… N’oubliez pas de revenir pour la suite…

C’est bon, vous avez retrouvé le début de l’histoire? Voilà, je vous laisse de nouveau en compagnie de Charlie… J’espère que vous lui réserverez le même accueil que la première fois!

(pour ceux et celles qui avaient lu cette nouvelle dans le cadre du concours pour lequel je l’ai présentée, il n’y avait à ce moment-là pas l’intégralité du texte. Ne vous étonnez donc pas de découvrir de nouvelles parties ici!)


 

Ce son strident!

Arrêtez-moi ça! Le réveil sonne. Sa sonnerie super aigüe me perce les tympans.

Mais c’est pas possible! Ça devient une habitude de me lever avec la gueule de bois! Il va vraiment falloir que j’arrête de sortir avec Sophie surtout en pleine semaine!

Je déteste me réveiller et ne plus savoir quel jour on est, ni où je suis, ni comment j’ai fini ma soirée.

Je n’arrive pas à me lever, je suis nauséeuse.

Bordel Charlie, ma vieille, tu n’as plus l’âge de t’enfiler des mojitos et de faire ta belle sur la piste de danse jusqu’à point d’heure! Et cette nausée qui ne s’arrête pas, c’est chiant!

Je me lève difficilement. Je regarde l’heure et encore une fois, je suis à la bourre! L’autre connard va encore gueuler! Ça aussi c’est une habitude dont il va falloir que je me débarrasse!

Il faut que j’appelle Sophie, j’ai besoin de savoir ce que nous avons fait hier au soir pour que je sois si mal. De toute façon, je suis en retard alors l’autre chefaillon ne verra pas la différence. Un peu plus, un peu moins…

Le téléphone de Sophie sonne dans le vide. Pas le temps de relancer l’appel, je finis la tête dans la cuvette des toilettes, mes tripes ont décidé de se payer un petit voyage à l’extérieur de moi. La dernière fois que j’ai vomi comme ça c’était quand Julien et moi avions fêté son anniversaire. Mon Julien…

Ça y est, les larmes coulent. Je vomis et je chiale en même temps! Une vraie serpillière humaine.

Julien. Pourquoi tu m’as laissée toute seule? Pourquoi cette foutue maladie a fait de moi ta veuve? C’est dégueulasse! Bientôt 3 mois que tu es mort et que je suis toute seule!

Je sors enfin la tête de la cuvette. Je suis so glamour!

J’arrive enfin à joindre Sophie.

– Comment as-tu pu me laisser me mettre dans cet état hier soir?
Je crois qu’elle n’a pas eu le temps d’ouvrir la bouche.

– Hier soir quoi, Charlie? J’étais chez moi, toi aussi. On n’a rien fait.

– Je me suis levée avec la gueule de bois, mes entrailles me sortent littéralement de la bouche depuis que j’ai posé les pieds par terre, on n’est forcément sorties hier au soir!

– Non ma Charlie, promis, on n’est pas sorties.

Je ne comprends pas. Elle se fout de moi ou quoi? Ma propre frangine me joue un mauvais tour… Elle me fait une blague ou alors elle est aussi bourrée que moi!

Et puis entre 2 gros mots et 2 remontées gastriques j’entends :

– Charlie, c’était quand tes dernières règles?

La question m’assomme! J’en sais rien, moi! Si elle croit qu’avec le décès de Julien j’ai eu le temps de me poser la question. Ma tête va exploser. Ça va trop vite.

Qu’est-ce que j’en sais? Mais elle se fout vraiment de moi aujourd’hui?!? Mes règles? Mais bordel, j’ai juste trop bu, non?  J’ai trop bu, hein, vas-y Sophie, dis-moi qu’on a picolé comme des trous, que j’ai un peu abusé des mojitos et qu’on a même fumé un joint ou 2…. Sophie, je t’en supplie…

Les secondes, les minutes filent… Je suis en mode arrêt sur image… J’ai québlo comme diraient les jeunes d’aujourd’hui. Une carpe empaillée n’aurait pas meilleure allure…

Tout me revient! Ça se remet en ordre dans ma tête…

Le décès de Julien fin octobre, la lettre à Noël où il m’expliquait mon accident, sa maladie…Et surtout cette mémoire de merde qui faillit trop souvent… Ces pertes de mémoire. Ces nombreuses fois où Sophie doit tout me réexpliquer, qu’elle me refait lire la lettre…

On est mi Janvier. Mes dernières règles? Septembre je crois? Enfin j’en sais vraiment rien! Je n’ai jamais tenu de journal de bord avec ces conneries. Ça vient, ça part! Et je m’en bat les ovaires en fait! Et puis c’est normal quand on est en deuil, on est perturbée, non? Pour moi, c’était normal que je n’ai pas mes règles, j’étais psychologiquement détraquée alors mon corps était physiologiquement à la ramasse. C’est lié ! Ça ne peut pas être…

La voix de Sophie me sort de mes rêves.

– Charlie, je crois que tu es enceinte…

Je suis assommée! Littéralement sonnée! Je ne parle plus. Je n’en suis pas capable. Ma bouche est ouverte mais aucun son n’en sort.

Putain, je vais avoir un bébé. Toute seule. Moi, un bébé, toute seule. A cet instant j’aurais presque quelques notes de musique de Goldman qui me résonneraient dans la tête. Presque…

Mais comment? Moi, maman? Mais comment est-ce possible? M.A.M.A.N. je visualise chaque lettre de ce mot dans ma tête.

Je pleure. Puis je souris et je caresse mon ventre.

Je pleure de nouveau et j’éclate dans un énorme fou-rire la seconde d’après.

Julien n’a vraiment jamais été doué pour les surprises et en plus de ça, il ne m’a pas tout à fait laissée si seule, en fin de compte!

SuperMam, autrice de nouvelles à temps perdus…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s